Archives municipales de Montrichard.

Au nom de la Loi

Le Comité de Surveillance invite la Municipalité de Montrichard de faire battre la caisse (tambour) demain 10 du mois de novembre 1793 à l'effet d'avertir tous ceux qui pourraient avoir chez eux des papiers et titres féodaux comme aussi toute marque de fleur de lys, armoirie, portrait représentant la ci-devant noblesse, pour être rapporté à la Municipalité ou au Comité de Surveillance dans ce jour pour se conformer à l'article de la loi où il est dit qu'à l'expiration de trois mois qui échoit le douze du présent, ils subiront quatre ans de fer (prison), le tout aux fins d'être bruler à la vue du public.

L'an deuxième de la république française une et indivisible.